3.11.06


Inspiration faible ces derniers jours, las de devoir courir après la nouveauté et fatigué du rythme effréné imposé par la blogosphère dans cette chasse à l'exclusivité, on va avancer au feeling.

Bon feeling du moment, et à ma surprise, Midnight Juggernauts qui devrait à priori, si j'ai bien compris, bientôt sortir un maxi chez Institubes. Australiens les gaillards. Pas vraiment de nouveauté ici, simplement l'envie de partager un remix pour les non moins australiens The Presets, superbe remix filtré à la house, un cran au-dessus du remix beaucoup plus bruyant encore de Digitalism. Quand au titre "Shadows", on rentre complètement dedans en visionnant le clip. Et là, casquette, un des tout bon clips que j'ai visionné cette année.

The Presets - Down Down Down (The Midnight Juggernauts Remix)


Phones, a.c.c. Paul Epworth, producteur émérite et incontournable dernièrement pour tout groupe avec une guitare (Maximo Park, Bloc Pary, Rapture, White Rose Movement, etc...), est également habile lorsqu'il remix. Il change de pseudo, se schizophrénise un coup et pond des sons toujours influencé guitare mais avec l'appui de sons électroniques. Et ça donne ceci par exemple, un de ses remix les plus abouti:

Gang Of Four - Not Great Men (Phones Extended Version)


Sinon quoi? Ben sinon, Jay Z prouve une nouvelle fois pour son nouvel album que ses goûts en matière de graphisme et de photo sont toujours au plus bas, son statut de nouveau riche qu'il traîne depuis bien des années maintenant aurait pourtant dû lui conférer une once de goût.
Bon, c'est pas le cas, la pochette est horrible, le clip est 96' Bad Boy à souhait, donc mauvais (ça n'engage que moi) et surtout sans intérêt aujourd'hui. Enfin, jugez par vous même ci-dessous. Quand au titre en lui même, la production de Just Blaze me fait trop penser à ce qu'il a pu faire pour Kanye avec "Touch The Sky. Pas la peine de préciser que je n'aime pas du tout ce titre de Kanye. Bingo, même chose pour Jay Z. L'album s'annonce mal.


Dans le style curiosité sans intérêt, sauf la pochette, le nouveal album du groupe sans intérêt, Electric Six. Tout ce que j'ai pu écouté d'eux, de leur ancien single à leur remix par Jacques Lu Cont, tout était sans intérêt. D'où cet apparant acharnement sur notre doux pays pour retrouver de l'intérêt.



Pour finir, une petite nouveauté tout de même, nouveau maxi chez BoysNoize Records, Lady B, artiste français au pseudo certainement le plus répulsif qui soit, qui avait pour habitude de produire des sons proches de ce que peux faire Vitalic mais qui semble ici avoir viré de cap en reprenant le wagon de Boys Noize et autres producteurs français à tendance du moment.

Lady B - Stripper



Bonus cut du jour:

Oh, comme ce maxi est finalement tout de même passé un peu sous le radar.

Palermo Disco Machine - Shake Dat Shit


3 Comments:

Blogger fakenordic said...

très bon post.

10:57 AM  
Blogger Limited Edition said...

mais que de politesses.merci

11:23 AM  
Blogger fakenordic said...

c'est bien parce que j'ai la GDB...

horrible ce titre de jay-z, il aurait vraiment mieux fait de rester à la retraite et faire des pubs pour HP.

11:24 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

Locations of visitors to this page Free Counter
Kennedy Western University Online